Les artistes


des nouvelles du monde caroline faber.jpg Caroline Faber (voix-percussions) est une chanteuse parisienne qui défend des projets très personnels, alliant l’esprit du jazz, la chanson et les rythmes du monde. Elle a enregistré 4 albums, dont « Des Nouvelles du Monde », écrit et composé avec le pianiste Hervé Celcal. Son nouvel album « This Feeling of Blue », autour de la mélancolie, est sorti ce mois de janvier 2017 (Futura Marge). Sur scène, Caroline fait vivre son répertoire avec l’énergie communicative d’une rythmicienne et improvisatrice libre.


des nouvelles du monde herve celcaln_NetBVIGNETTE.jpg
Hervé Celcal (piano-chœurs), originaire de la Martinique, est un pianiste tout terrain. Compositeur, arrangeur, claviers d’artistes urbains comme Kalash, il s’est fait remarquer par son travail enthousiasmant autour du bèlè martiniquais avec son premier album : « Bel air for piano » (Deb’s Music), qu’il a d’ailleurs joué à la médiathèque Marguerite Duras en 2014. Collaborateur régulier de chanteurs aux styles différents (reggae, rumba congolaise, zouk, chanson), Hervé est un accompagnateur sur mesure, qui tient volontiers les chœurs ! Il joue avec Caroline Faber depuis 2012.


des nouvelles du monde Marylène Ingremeau.jpg
Marylène Ingremeau (voix-percussions) s’est initialement formée au jazz avant de se nourrir d’une passion pour les multiples façons d’utiliser la voix à travers le monde. Utilisation du souffle, de l’ornementation, des onomatopées… Chants traditionnels d’Inde, d’Erythrée, du Maroc ou de Turquie… musique médiévale ou contemporaine, cette vocaliste éclectique est aussi une passionnée de rythme. Le tout complété par une pratique corporelle, à travers la danse de l’Inde notamment. Son album en duo avec le percussionniste Khalid Kouhen, « Sillage », sortira ce printemps 2017.

DeNduM :

Image En 2002, Caroline Faber rencontre le pianiste martiniquais Hervé Celcal, dans le groupe de la chanteuse camerounaise Sally Nyolo et au gré des tournées et des décalages horaires, ils partagent leur musique. Il joue, elle chante et, se découvrant une sensibilité commune, ils décident de collaborer en 2005. Après des années de concerts-laboratoires dans des petits clubs de la "Rive gauche" à Paris, un album arrive en 2010 : "Des Nouvelles du Monde", qui, en se contractant en DeNduM, donne le nom à cette formation reposant sur le binôme, mais qui s'enrichit de collaborations en studios et sur scène. Une musique inclassable, un 2e album en préparation.

desnouvellesdumonde invite Marylène Ingremeau.jpg