Loin des clichés, elle nous replonge dans nos ambiances d'école, nous emmêle dans nos convictions personnelles, ravive les maux comme pour mieux en guérir.

Image

Expressive, sensuelle, sincère et toujours au service de ses textes souvent drôles, parfois émouvants, toujours pertinents !

Héloïse sera accompagnée par Julien Le Nagard à la guitare et Hervé Verdier à la contrebasse. Laissez-vous bercer par l’univers d’Héloïse Rôth et par ce répertoire qui lui ressemble : Personnel, exigeant, qui mêle gaîté, ironie tendre, gravité et séduction. (Nadia Babonnaud. La Nouvelle République). Production et management : Luna Spectacle Organisation.

Image

Héloïse Roth ... La presse en parle :

« Nul ne reste insensible à la voix de l’interprète et encore moins aux textes qui révèlent une artiste accomplie et apaisée au répertoire lumineux et envoûtant. Sa source d'inspiration est sa vie familiale et amoureuse. » Gérard Roger, Le Pays Briard, décembre 2009

"''Animée par une force tragique, Héloïse aux frontières de l'enfance et de la sagesse, au timbre de voix si particulier, dépeint la vie, la sienne la vôtre. (...)devenue poupée vaudou transpercée de ses textes aiguisés, elle réveille nos turpitudes dans un tourbillon de légèreté sincère. Héloïse, c'est la lumière et la proie, elle possède l'humour juste mais pas juste l'humour ajoutant à ce monde cependant inachevé l'incompréhension de son doux mystère''" Jimmy Assandri, extrait du programme le Set de la Butte, décembre 2007

« Plus qu'un concert, ce fût un spectacle. Loin de se contenter d'une prestation vocale, la chanteuse Héloïse Rôth a su mettre en scène avec brio les différents morceaux de son répertoire. On a pu mesurer combien sa musique parle au coeur de chacun tant elle est empruntée de ces situations personnelles et intimes qui rythment nos vies. » Blanche Kazago, Le Pays Briard, Juillet 2007

« Hel enchante la Brie. Loin de se contenter d'un micro, Héloïse Rôth a livré un jeu de scène vraiment drôle, auquel les habitants n'ont pu s’empêcher de contribuer en frappant dans les mains. Incontestablement elle a su faire passer des émotions(...) » Blanche Kazago, Le Pays Briard, juillet 2006

« La vallée de Germigny accueillait des artistes du Printemps de Bourges (…) Héloïse écrit ses textes et chante maintenant depuis six années, prenant son temps pour créer un répertoire qui lui ressemble, personnel, exigeant, qui mêle gaité, ironie tendre, gravité et séduction. » Nadia Babonnaud, La Nouvelle République, Mai 2006

Héloïse Roth ... son livre d'or :

Quel Talent! Charb dessinateur de Charlie Hebdo Juin 2011

«Une présence scénique fulgurante ! » Corine, le 20 janvier 2006 au Chartreux

« Vos chansons toujours inédites… Vous dégagiez une sérénité éblouissante…Bravo » Julie le 25 février 2006 au Cinquante

« Il y a ce charme très particulier qui s'opère quand on t'écoute (et te regarde) chanter. Ton expressivité, ta sincérité, la façon dont tu t'offres sans calcul, avec cette nature à la fois tonique, boy-scout et à la fois sensuelle, bref tout ceci au service de textes et de mélodies souvent drôles, parfois émouvantes, toujours pertinentes. Si chacun, tout au long de nos vies artistiques, nous tentons tous d'inventer et de progresser, il y a une flamme indispensable qui doit brûler au fond de nous à en donner la fièvre, et cette flamme, tu l'as Héloïse, je l'ai vue. » Sam Karman, avril 2006 à l'Apostrophe

« Dans un décor intime, des halos de fumée, des accords intrigants une voix percutante. Quelques heures arrachées à la réalité, un moment figé frissonnant, façonné avec magie par vous. » Eve Messier, mai 2006 à l’Ethnika café

« Beaucoup de gouaille et de charme dans la voix, pour une chaude présence qui force l’admiration. » Fabien, mai 2006 au Festival du Printemps de la cuisine

"Héloïse, tu interprètes tes textes qui bouleversent les apparences, tout en gardant en ton timbre la douceur de l'enfant que tu continues à apprivoiser" Stéphanie Abbati, 21 juin 2006 à Villeneuve-sur-Bellot

« Ivre de boire tes paroles d’écorchée vive, je succombe à ton charme au timbre de ta voix si mélodieuse. Sous le charme. » Philippe, mai 2007 au Théâtre de l'Essaïon