George, en collaboration avec son frère Ira, un parolier hors pair, a composé la pièce An American in Paris, sous la forme d’un poème symphonique, à la suite d’un séjour à Paris en 1928, pour illustrer le style de vie caractéristique de la capitale française dans les années 20.

Image
George et Ira Gershwin

Le film extraordinaire de Vicente Minelli (1951), adapté de ce chef-d’œuvre, nous a offert des bijoux musicaux comme Embraceable You, I Got Rhythm, I’ll Build a Stairway to Paradise et de nombreux autres – des chansons que Christine vous fait partager.

Image

Accompagnée par Laurent Guanzini au piano, Christine Caldi, avec sa voix puissante et subtile à la fois, interprète ces standards avec brio. Passionnée par les grands maîtres du jazz, elle nous raconte aussi quelques anecdotes sur les frères Gershwin et comment An American in Paris était conçu au début – pour ajouter un peu d’histoire musicale, mais toujours dans un esprit très « jazz » ; elle a conçu ce concert en pensant à cette phrase de G. Gershwin : La vie ressemble beaucoup au jazz. Elle est plus belle quand on improvise... de quoi passer un très bon moment justement – à Paris.

Image