Chargement...
 
Tous les spectacles à venir

Du jeudi 27 au dimanche 30 avril 2017 à 20h 30 en semaine, dimanche 30 à 15h & 18h

(189 Lectures)

L’Amour plus fort que la Mort. Pierrette Dupoyet

ou une Sœur chez les Chiffonniers…

dupoyet Amour+fortCordée-1VIGNETTE.jpg Quitter le nid d’une famille et partir vivre parmi les chiffonniers…Voilà le choix qu’opère devant nos yeux une femme tournée vers les plus démunis.
Sœur Emmanuelle a fait triompher la Lumière sur l’Ombre. Elle a apporté l’Espérance et la Tendresse là où saleté, puanteur et violence avaient fait perdre aux hommes leur Humanité. Hommage au Courage et au sens de la Fraternité de Sœur Emmanuelle à qui Pierrette Dupoyet a rendu visite deux fois au sein du bidonville du Caire. www.pierrette-dupoyet.com
Presse : Une goutte d’eau dans le marasme meurtrier des hommes mais une goutte d’or qui plante des fleurs dans l’océan de notre inertie… message d’espoir qui réveille notre apathie… Magnifique spirale qui électrise nos velléités endormies…

En MAI : les 2, 3, 4, 23 & 30 - • En JUIN : Mercr. 7, jeudi 8, lundi 12, mardi 13, mercr. 14, vend. 16, samedi 17, mardi 20, vend. 23, merc. 28, jeudi 29 à 20h

( Lectures)

French Touch. Régis Ivanov

french touch regis ivanov flyer_A6_28mars2017VIGNETTE.jpg Le jour J, comment Jean-Paul, petite plume d’une élue trop populiste à son goût va arriver à parler à sa place ? Il se sent mal, il ne peut pas. Il se met à improviser loin des consignes qu’il a reçues. Il parle surtout de sa French Touch à lui : c’est l’immigré belgo-letton qui revisite la beauté française. Même si l’on rira, même si ça devient surréaliste. Après tout, les premiers rois de France n’étaient-ils pas belgo-lettons? Tout ce qui est admirable ne vient-il pas tout droit de la subversion au siècle des Lumières : la liberté, les jouissances terrestres, la gastronomie, les cafés de Paris, les restaurants ? Les chefs-d’œuvre de David ne seraient-ils pas avant tout des outils de propagande ? Comment rester zen quand l’extrême droite a mis l’Art Nouveau au placard ? Et aujourd’hui, faut-il se déguiser en walkyrie et parler comme un nazi pour comprendre de l’intérieur ce qui nous attend ?

De et par Régis Ivanov - Mise en scène : Olivier Hamel.

Vendredi 5 mai 2017 à 20h 30

( Lectures)

Ars moderna. Duo Fukui-Jallu

fukui-jallu-visuel-duoVIGNETTE.jpeg A l'occasion de la sortie de l'album « Ars Moderna » (Klarthe, distribution Harmonia Mundi), dans la tradition des mariages tangueros entre le bandonéon et la guitare, des quelques grands classiques du célèbre duo Anibal Troilo et Roberto Grela, la bandonéoniste Louise Jallu et le guitariste Hiroki Fukui, nous offrent un programme inouï où la virtuosité de la guitare se conjugue avec force aux sonorités chaudes et expressives du bandonéon. En dépit de leur jeune âge, ces deux artistes, formés par de grandes personnalités du Tango - Cesar Stroscio, JuanJo Mosalini, Diego Trosman, Ciro Perez - ont donné de nombreux concerts et nous offrent un album riche en couleurs. Arrangeurs, découvreurs, compositeurs, ces deux étonnants musiciens nous font voyager au travers d’un répertoire qu’ils ont su remettre en lumière, transcrire avec beaucoup d’intelligence, de savoir et de sensibilité, répertoire composé d’œuvres à la fois emblématiques du Tango et paradoxalement si absentes des salles de concert. Bernard Cavanna

Samedi 22 avril 2017 & dimanche 23 avril à 15h - Samedi 6 & 20 mai, dimanche 7 & 21 mai à 15h

(184 Lectures)

Raconte-moi une chaussure. Cie La Courte Echelle

Cendrillon, le Petit Poucet et autres chaussures imparfaites

Image Petite chaussure imparfaite cherche pied pour conte et plus si affinités.


Une petite chaussure ordinaire voudrait rejoindre le clan prestigieux des Chaussures Importantes et Inoubliables. Elles sont célèbres, aimées et reconnues. On ne présente plus les chaussures de Cendrillon ou les Bottes de Sept Lieues du Petit Poucet !
Mais que peut bien faire valoir notre chaussure ? Pas d’histoire prestigieuse, ni de pieds célèbres qui l’auraient chaussée. Alors ? Comment donc arriver à intégrer ce cercle si privé des chaussures célèbres ?

Auteure, conteuse-manipulatrice d’objets : Michèle Albo
Mise en scène : Raymond Yana

A partir de 4 ans. Durée : 40’



Du 8 au 11 mai 2017 à 20h 30

(145 Lectures)

L’Atrabilaire amoureux. Jacques Kraemer

Variation autour du Misanthrope
 de Molière.

jacques kraemer Atrabilaire amoureuxVIGNETTE.jpeg Un metteur en scène de réputation européenne présente son projet à l’équipe artistique avec laquelle il va travailler. Cela se passe à la Comédie Française. Peu à peu, on s’aperçoit que le discours du metteur en scène dérape. Ses digressions deviennent de plus en plus loufoques, voire délirantes. Ce metteur en scène ne serait-il pas quelque peu paranoïaque ? 
Il récuse l’un après l’autre les comédiens pressentis et même déjà distribués dans les rôles principaux: Alceste, Philinte, Célimène. Il devient de plus en plus irascible… Comment tout cela va-t-il finir ? Ce metteur en scène, qui s’exprime à l’instar des grands tyrans de Thomas Bernhard à coup d’imprécations et d’anathèmes, semble s’être complètement identifié à Alceste lui-même… Tout cela sur un mode humoristique dans l’esprit moliéresque.

de et par Jacques Kraemer
 - Conseillère artistique : Aline Karnauch
 - Collaboration : J-Philippe Lucas Rubio
 - Maquette/décor : Laurent Berman
 - Technique : Ingrid Chevalier

logo_officieldesspectacles.jpg

Sélectionné par l'Officiel des Spectacles

Vendredi 12 mai 2017 à 20h 30

(71 Lectures)

Double Hapax.

Double Hapax 1 credit Ariane RuebrechtVIGNETTE.jpg Double Hapax est un duo de pneuma zeugma rock’n’roll, né de l’union illégitime entre le folk rugueux et bruitiste de Bruno Izarn et la poésie brutale de Jikabo. Quand deux solos forment un duo. Quand deux alter forment un ego. Quand l’hapax est double. Fondé en 2010, il a à son actif 2 albums et une bonne centaine de dates. Intense et inclassable, un spectacle de Double Hapax tient à la fois du concert de rock, avec le son, la sueur et les tripes – de la performance poétique – de l’opéra rock portatif – de la fusion organique de deux one- man-shows, Bruno Izarn l’homme-orchestre et Jikabo l’homme-verbe – bref, de l’OSNI, Objet Scénique Non Identifié, aussi bien susceptible de faire frémir les tentures d’un théâtre à l’italienne que d’enflammer les rockers les plus intransigeants dans un rade crasseux perdu au milieu d’une friche industrielle.

En liaison avec ce concert, l'Atelier Albert Cohen organise le même jour, de 14h à 16h 30 un atelier d’écriture créative à partir du style d’Albert Cohen, animé par Jérôme Cabot, auteur et interprète du duo Double Hapax : Le pastiche comme stylistique empirique.
Restitution jusqu’à 17h30.
Atelier ouvert au public, sur inscription, dans la limite des places disponibles. Une priorité est accordée aux membres de l’équipe de recherche Thalim (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3), de l’Atelier Albert Cohen et au public du concert de Double Hapax. Renseignements et inscriptions auprès de l'Atelier Albert Cohen : milkovitch.rioux à wanadoo.fr


Samedi 13 et dimanche 14 mai 2017

( Lectures)

Fête de soutien à la Vieille Grille et au Théâtre à Bretelles 

logo VG.jpg logo TABreduit.jpg Comme vous le savez, les deux mois d’été (juillet-août) à la Vieille Grille ne sont pas programmés, mais le loyer reste implacablement égal à lui-même... Ajoutez à cela que nous partons au Festival d’Avignon avec deux de nos spectacles, Chansons de charme pour situations difficiles de P. Mac Orlan du 7 au 18 juillet, puis Méliès, cabaret magique du 20 au 30, et vous comprendrez que nous fassions appel à votre générosité, n’escomptant guère de subvention après le 7 mai et les politiques culturelles annoncées...
Merci à nos nombreux amis musiciens, comédiens, saltimbanques... qui viendront vous réjouir, aux pâtissier(e) s qui viendront vous régaler, et dont la liste n’est pas close à cette heure !
Elle aura lieu sur deux jours : Samedi 13 mai à partir de 15h et jusqu'à 22h (ou plus),
Dimanche 14 à partir de 15h et jusqu'à 22h (mais pas plus).
VOIR LE PROGRAMME (non encore définitif) dans "en lire plus"

Lundi 15 & mardi 16 mai 2017 à 20h 30

( Lectures)

L’Eternité n’est pas de trop. François Cheng

cheng mady mantelin 3_Flyer_Cheng-corVIGNETTE.jpg Au XVIIe siècle, (fin de la dynastie Ming), dans un monastère de haute montagne, un homme se décide à quitter ce lieu de silence pour retrouver trente ans après la seule femme qu'il ait jamais aimée…

Avec Mady Mantelin, comédienne - Alix Merckx, contrebasse

Ce spectacle avait été créé à la BNF présence de l'auteur :
Mady Mantelin ...sa façon de traiter le texte, tant dans le choix et le découpage que dans la mise en voix des mots m'a tout à fait convaincu, c'est un exercice difficile mais elle le pratique avec une grande sensibilité et une belle rigueur… François Cheng, de l’Académie Française. Image

Mercredi 17 & jeudi 18 mai 2017 à 20h 30

(204 Lectures)

Sur les traces de Nazim Hikmet.
Aristide Demonico, Yannick Thépault

Nazim Hikmet affiche janvier 2017VIGNETTE.jpg De son vivant il était une légende. Dans son pays, la Turquie, les paysans analphabètes d'Anatolie chantaient ses poèmes qu'ils ne savaient pas déchiffrer. Il s'est adressé à ses frères les plus pauvres. C'est par eux qu'il atteint l'universel et l'inoubliable :
Ah les hommes, les nôtres
On vous nourrit de mensonges
Alors qu'affamés il vous faut du pain, de la viande,
Vous quittez ce monde aux branches lourdes de fruits
Sans avoir mangé une seule fois sur une nappe propre.
Ah les hommes, les nôtres, surtout ceux d'Asie, d'Afrique,
Du moyen et du proche Orient,
Des îles du Pacifique et ceux de mon pays,
C'est-à-dire plus de soixante-dix pour cent des hommes,
On vous ment, on vous fait marcher…
C’est cette voix fraternelle que nous souhaiterions partager. Jamais autant qu’aujourd’hui, nous avons besoin de l’entendre. Nous vous invitons à suivre le chemin qu’a parcouru le poète, fidèle à lui même, à ses engagements et à ses convictions. Cette fidélité et sa grande voix qui l'ont conduit à passer près de vingt années en prison et la moitié de sa vie en exil. Eclairée par ses poèmes, notre balade en terre de Nâzim sera baignée de musique, jouée, improvisée et portée par les clarinettes de Yannick Thépault.
Aristide Demonico (Récitant)

Vendredi 19 mai, Jeudi 15 juin 2017 à 20 h 30

(734 Lectures)

L’homme en noir. Philippe Montaigne

avec Guillaume Fontanarosa et Samuel Zucca

l'homme en noir montaigne fontanarosa zucca afficheVIGNETTE.jpg Le Diable dans la tradition orale est souvent un personnage que l’on peut abuser, tromper, c’est un sujet inquiétant qui tend à nous faire rire. Les contes populaires s’amusent à le ridiculiser. Mais il y a aussi l’idée du pacte, de la nuit de Walpurgis, du sabbat, des actes de possession… Il faut se garder d’employer l’expression « Que le diable m’emporte ! », car ce dernier peut prendre au mot l’imprudent. Le diable est celui que l’on ne nomme pas ! Ce spectacle invite à passer par le prisme ambivalent de ce diable qui est en nous car finalement le plus terrible c’est l’homme. Philippe Montaigne, conteur.

Le diable aime la musique, Guillaume Fontanarosa, violon, et Samuel Zucca, accordéon, sont là pour le prouver. Sous le regard amical d'Anne Quesemand.
logo_officieldesspectacles.jpg

Sélectionné par l'Officiel des Spectacles}

Partager

A la Vieille Grille

Fête de la musique à la Vieille Grille 2