Chargement...
 
Tous les spectacles à venir

Dimanche 26 février 2017 à 17h, lundi 27 à 20h 30

(2694 Lectures)

Une création du Théâtre à Bretelles

Chansons de charme pour situations difficiles. Pierre Mac Orlan

Avec quelques chansons, tout homme peut raconter sa vie. Ecrire des chansons, c’est écrire mes mémoires.

Attention : la mise en scène ne permettant pas l'entrée de retardataires, merci d'être ponctuels.

Image Avant de devenir journaliste, romancier, poète, Pierre Mac Orlan a peint et dessiné à Montmartre ou ailleurs, joué de l’accordéon, et toujours aimé la rude poésie des rues qu’il a magnifiquement exprimée. Marier texte, image et musique vivante est depuis toujours notre façon, notre raison de faire du théâtre. Nous avions de longtemps interprété et mis en images nombre de ses titres, mais n’en avions jamais tiré un spectacle. Celui-ci est né de notre rencontre avec Claudine Brelet, qui a publié en 2014 Au seuil du Grand Voyage (éd.de-Paris-Max Chaleil), transcription de ses entretiens avec Mac Orlan, que, jeune journaliste, elle avait enregistrés en 1969-1970, juste avant la mort du poète. Les textes dits par le comédien sont extraits de ces entretiens, restés inédits jusqu’en 2014, et de certains commentaires de Mac Orlan à ses Chansons pour accordéon, Poésie documentaire, Mémoires en chansons. Tout se passe dans un café d’aujourd’hui et d’hier, qui pourrait être Le Lapin agile, fréquenté par Mac Orlan et nombre de ses amis peintres et poètes au début du XXe siècle. Ils répondent, avec tantôt une verdeur ironique, tantôt une mélancolie bougonne, sur le ton d’une conversation de bistrot, aux quelques questions du patron-montreur-d’images-trompettiste, de la serveuse-chanteuse, de l’accordéoniste-mauvais-garçon. Ils ancrent l’interprétation de la douzaine de chansons retenues dans les réflexions douces-amères de l’auteur sur l’aventure, l’érotisme, le fantastique social, la guerre, les villes, la littérature…
Conception et mise en scène : Anne Quesemand
Scénographie, décor, images : Laurent Berman
Musiques : V. Marceau, Lino Leonardi
Avec : Jules Bourdeaux, Charlotte Popon, Laurent Berman, Samuel Zucca
Lumières : David Quesemand
Régie : Julien Jedlicka
Chargée de communication : Alice Bromberg ( diffusion.theatreabretelles à gmail.com )

Image

Sélectionné par l'Officiel des Spectacles

Mardi 28 février & mercredi 1° mars 2017 à 20h30

(978 Lectures)

Et toute l’Italie se remet à chanter ! Anna Andreotti & Margherita Trefoloni

Voyage musical et poétique dans l’Italie du XXe siècle

Image

- Comment raconter l'Histoire, son histoire, celle qui a construit nos parents, grands-parents, celle qui nous a fait aujourd'hui citoyens du monde ? - En chantant ! - Et puis ? - En partageant ce qui nous a construit dans l'âme ! - Et c'est quoi ? - La poésie !!!! C'est de là que nous sommes parties : chanter en duo. Au fil du temps c’est devenu une évidence face à laquelle on ne pouvait pas reculer ! Nous nous sommes rencontrées à 1200 km de chez nous, mais nous sommes nées à 70 km de distance. Nos origines, Sienne et Florence, si proches et pourtant historiquement en éternel conflit, ne nous ont pas arrêtées ! Voilà qu’est né Et toute l’Italie se remet à chanter, un voyage pour questionner notre rapport au pays, une tentative pour comprendre, à travers la “loupe” de la poésie du XXe siècle et des chants traditionnels, l’histoire proche de l’Italie. Raconter l’histoire du peuple italien, de la première guerre mondiale à aujourd’hui, à travers les mots de poètes peu ou pas connus en France pour essayer de nous comprendre, citoyennes du monde, émigrantes en terre de France !

Il n'est pas nécessaire parler l'italien, tout est dit, exprimé, savamment traduit pour ne jamais éloigner ni ennuyer le spectateur.

Spectacle conçu, écrit, interprété par Anna Andreotti et Margherita Trefoloni - Mise en scène : Anne Quesemand - Lumières : Samuel Zucca - Production : Arsenal fragile/La Maggese Image

Sélectionné par l'Officiel des Spectacles

Vendredi 3 mars 2017 à 21h

(69 Lectures)

Michel Leclerc & Baya Kasmi - Chanson

Image
Depuis que nos faisons des films, nous faisons des chansons, souvent, la chanson est à l’origine du film. A l’origine de "Le nom des gens », la chanson de générique « de Bénisaf à Salonique » qui parle de nos parents et de l’identité. Nos chansons sont comme un journal de bord de notre relation, c’est un dialogue créatif, un dialogue amoureux, un dialogue politique aussi. Un état des lieux affectif. Nous aimons les mélodies simples, les refrains que l’on retient, les petites histoires de 3’, qui suivent souvent le même schéma narratif. « Il est très différent d’elle, elle est très différente de lui, et à la fin ils baisent. »

Samedi 4 mars 2017 à 20h 30, dimanche 5 à 18h

(565 Lectures)

Lux et umbra . Hildegard von Bingen (XIIe siècle)

Image
Ignis et aqua, terra et caelum, lux et umbra, sensualité et spiritualité… sont convoqués dans l´ouvrage et les visions de Hildegard von Bingen. Notre interprétation à partir des sources manuscrites, tente d’être fidèle à l´esprit qui irrigue toute l’œuvre de cette abbesse de feu, et cherche à transmettre le mouvement dynamique de la spirale déroulée et déployée dans ses lignes mélodiques.
Catherine Schroeder et Paloma Gutiérrez del Arroyo, chant et instruments

Dimanche 5 mars 2017 à 15h

(54 Lectures)

Quand poésie et musique s’entrelacent… Michèle Tauber & Bruno Gousset

Image Des Ariettes oubliées aux Banalités en passant par Les chemins de l’amour, Montparnasse, et L’heure du retour, Michèle Tauber (voix) et Bruno Gousset (piano) vous convient à un voyage en mélodie française. Gabriel Fauré, Claude Debussy, Albert Roussel et Francis Poulenc seront accompagnés par Paul Verlaine, Guillaume Apollinaire, Paul Éluard…
Le piano chantera lui aussi Fauré, Ravel et Poulenc.

Vendredi 10 mars 2017 & jeudi 23 à 20h 30

(222 Lectures)

La couleur des ombres, saisons 1 & 2. Patrick Edernac

Lecture-spectacle de nouvelles

Image

Vendredi 10 mars : saison 1.

Jeudi 23 mars : saison 2, "Itin-errances", avec d'autres textes, nouveaux.

Petits moments déjantés et poétiques, les récits de l’auteur-narrateur Patrick Edernac créent un univers littéraire à la fois doux et violent. Sous les mots légers affleure la dureté du monde et de l’actualité. Aussi ses personnages, comme Le sous-primé ou De fille inconnue, ou Le Photographe peuvent-ils vite nous entraîner dans l’ombre et la lumière… et inversement, dans des histoires parfois dérangeantes mais toujours jubilatoires. Petits moments déjantés et poétiques, les récits de l’auteur-narrateur Patrick Edernac créent un univers littéraire à la fois doux et violent. Sous les mots légers affleure la dureté du monde et de l’actualité. Aussi ses personnages, comme Le sous-primé, De fille inconnue ou Le Photographe, peuvent-ils vite nous entraîner dans l’ombre et la lumière… et inversement, dans des histoires parfois dérangeantes mais toujours jubilatoires.

Sous le regard et avec la participation d’Anne Quesemand et Laurent Berman.

Du 11 au 27 mars 2017, samedi à 18h, dimanche à 17h, lundi à 20h30

(707 Lectures)

Marche la route présente :

Chansons sans gêne d’Yvette Guilbert. Nathalie Joly

Image Poursuivant toujours son exploration du parlé chanté, Nathalie Joly présente à la Vieille Grille le troisième volet de sa trilogie sur Yvette Guilbert dans une mise en scène de Simon Abkarian, créé à Marseille puis au Théâtre de la Tempête en mai 2016. Ce nouveau spectacle fait suite à "Je ne sais quoi" (1er épisode d’après la correspondance entre Yvette Guilbert et Freud) et "En v'là une drôle d'affaire " (2ème épisode sur l’art du parlé chanté). Dans la maturité de sa vie et de son art, Yvette Guilbert, la Reine du café-concert, débute à 61 ans une carrière cinématographique éblouissante sous la direction de Tourneur, L’Herbier, Murnau… Elle puise sa vitalité en continuant à s’opposer, à contre-courant des stars hollywoodiennes, aux lois de la mode et de l'image, et prolonge par l’écrit, les émissions radiophoniques et les conférences son combat en faveur de l’émancipation des femmes. Yvette Guilbert est une femme multiple, exploratrice de la scène et donc de la vie.

Mise en scène : Simon Abkarian Texte, conception et chant : Nathalie Joly - Piano et interprétation : Jean Pierre Gesbert - Collaboration artistique : Pierre Ziadé - Conseiller artistique : Jacques Verzier - Lumière : Arnaud Sauer - Costumes : Louise Watts, Claire Risterucci - Vidéo : Simon Abkarian, Arnaud Sauer, Nathalie Joly, Rima Samman - Création sonore : Samir Seghier – Affiche : Jean Jacques Gernolle

LIBERATION Un miraculeux équilibre entre l’humour et l’émotion. François-Xavier Gomez
LE MONDE Un album précieux hors des modes et du temps. Sylvain Siclier
WEBTHEATRE Simon Abkarian a conçu un spectacle amplement théâtral. Nathalie Joly tournoie dans la scène du music-hall qui est aussi celle de l’histoire des femmes. Gilles Costaz

Image

Sélectionné par l'Officiel des Spectacles

Dimanche 12 mars 2017 à 20h 30

(10782 Lectures)

Abandon à la nuit. Morena Fattorini - Alain Jean-Marie.

Image Le duo Morena Fattorini, chant - Alain Jean-Marie, piano, est un dialogue entre la mémoire musicale (chants baroques, airs d’opéra, Lied allemand, jazz, improvisation, polyrythmies afro-américaines et caribéennes...) et la création musicale.

Image

Mardi 14 & mercredi 15 mars 2017 à 20h 30

(324 Lectures)

Musique d’Argentine. Trio Esquina

Image A la faveur du passage en France de Pino Enriquez, le Trio Esquina se produit dans sa composition originelle à la Vieille Grille où il a débuté il y a près de 20 ans ! Le Trio sera fidèle à ses compositeurs favoris : Eduardo Rovira, Guillermo Thomas, Astor Piazzolla ; il joue aussi des compositions de Stroscio et Enriquez.

César Stroscio, bandonéon - Pino Enriquez, guitare - Hubert Tissier, contrebasse.

Vendredi 24 mars 2017 à 20h 30

(72 Lectures)

Musiques méditerranéennes. Asinora

Image Depuis sa création en 2010, la formation Asinora a évolué en gardant toujours comme principe la réunion de musiciens aux bagages culturels et musicaux différents mais partageant le goût des sonorités méridionales, et plus spécifiquement du répertoire méditerranéen. Aujourd’hui, ce groupe se compose de Michael Benhamou (à l’initiative du projet) au oud et percussions, Claire Isoux au chant et percussions, Marwa Majdi au chant et oud, Simon Merarin à la guitare et aux flûtes et Marion Schmit au violon et à l’alto. Reprenant des morceaux traditionnels venant notamment de Grèce, du Maghreb ou du Moyen-Orient, le groupe tente de conserver l’essence de ces musiques tout en effectuant un travail d’arrangement et d’orchestration.

Page: 1/2
12

Partager

A la Vieille Grille

Fête de la musique à la Vieille Grille 2

Afficher les messages d'erreurs PHP